ANNONCES SOUTENANCES
L'ASSOCIATION
COLLOQUES    
ACTUALITES
ARCHIVES ET MEMOIRES
RESSOURCES ET RECHERCHES
L'APLF FINANCE
PHOTOS
ACCUEIL

Mr Sahbi Jaoudi soutiendra sa thèse de doctorat vendredi 17 mars 2017 à partir de 10h dans l'amphithéâtre de l'Institut de Paléontologie Humaine. La soutenance sera suivie d'un pot amical dans le hall de l'IPH. 
 
Titre : 
Paléoenvironnements holocènes et anthropisation en région aride : signaux polliniques actuels et fossiles du complexe paralique de Bahiret el Bibane (Tunisie méridionale) 
 
Jury : 
C. Hunt, Univ. Liverpool, Grande-Bretagne (rapporteur) 
N. Aouadi, Institut National du Patrimoine, Tunisie (rapporteur) 
A.M. Mercuri, Univ. Modene, Italie (examinateur) 
A. Gammar, Univ. Manouba, Tunisie (examinateur) 
N. Combourieu-Nebout, CNRS (examinateur) 
V. Lebreton, Muséum national d'Histoire naturelle (directeur) 
F. Burjachs, Institut Català de Paleoecologia Humana i Evolució Social (co-directeur) 
 
Résumé : 
Cette étude vise à reconstituer les paysages et les paléoclimats holocènes des marges désertiques de la Tunisie méridionale. Elle se fonde sur les données de la pluie pollinique actuelle et les données polliniques holocènes de la Sebkha Boujmel et de Bahiret el Bibane, complétées par des datations 14C et l’analyse de la fraction argileuse du sédiment. 
La relation pollen/végétation/climat est élaborée à partir d’échantillons de surface au sol recueillis le long du réseau hydrographique et à la surface de la Sebkha Boujmel et de Bahiret el Bibane. Les résultats obtenus indiquent une bonne représentation des écosystèmes régionaux à la surface de ces réceptacles. La variabilité spatiale des spectres polliniques traduit bien les gradients d’humidité climatique et édaphique selon deux axes nord-sud et est-ouest. L’étude de l’influence des événements d’inondations sur la concentration et la composition des spectres polliniques, à partir d’une carotte couvrant le dernier siècle (BL12-10), ne révèle pas des modifications majeures des spectres polliniques guidés par les évènements d’inondation. 
Les données paléoécologiques sont obtenues à partir de l’analyse pollinique de deux carottes, BJM2 dans la Sebkha Boujmel et BL12-7 dans la Bahiret el Bibane. La séquence BJM2 couvrant les 8 deniers millénaires est complétée par l’analyse de la composition de la fraction argileuse du sédiment modulé par les dynamiques de mobilisation des sables désertiques. L’ensemble des données est intégré dans un modèle âge-profondeur issu de 11 datations 14 C AMS. La tendance climatique millénaire en Tunisie méridionale au cours de l’Holocène moyen et supérieur indique une aridification croissante à partir de 5,7 ka, en accord avec les changements des paramètres orbitaux et de l’insolation et l’épisode d’aridité enregistré au sud de la Méditerranée à la fin de la Période Humide Africaine. Cette aridification s’achève vers 3 ka avec la mise en place des écosystèmes végétaux prédésertiques et des évènements climatiques rapides désormais synchrones des évènements de refroidissement Nord Atlantique. 
La biogéographie régionale montre la présence d’une végétation arborée méditerranéenne sur le relief et une steppe graminéenne sur les piedmonts et dans la plaine au cours des phases humides de l’Holocène moyen. Les changements de la végétation jusqu’à 3ka sont largement modulés par l’aridification climatique et l’impact anthropique demeure limité. A partir du 3ème siècle BC, l’enregistrement d’Olea et de Vitis marque l’intensification de l’impact anthropique, à travers l’agriculture, qui se superpose à celui des sociétés pastorales au cours des périodes Punique et Romaine. L’impact anthropique s’observe ensuite par phases récurrentes d’intensification engendrant des modifications dans les paysages végétaux, en particulier entre 850 AD et 1150 AD avec une augmentation des taux de l’armoise ainsi qu’au cours du 20ème siècle. Cette dernière période enregistre une importante dégradation des environnements locaux traduisant les changements socio-économiques des sociétés avec la sédentarisation et les développements du pastoralisme et de l’agriculture. 
 
Mots-clés : 
Tunisie méridionale, Holocène, palynologie, végétation, Sebkha Boujmel, Bahiret el Bibane, homme/environnement, minéralogie argileuse, changements climatiques, désertification, aridité.